10 Règles de chauffeurs de taxi que la majorité des passagers ne connaissent pas

10 Règles de chauffeurs de taxi que la majorité des passagers ne connaissent pas
Partage sur Facebook
Tweete-le
Dernièrement, utiliser les applications mobiles pour commander un taxi est devenu presque plus pratique et facile qu’acheter sa propre voiture.

Sympa-sympa.com a décidé de faire des cherches sur les différentes règles et astuces des chauffeurs de taxi que tous les passagers devraient connaître afin d’éviter les malentendus.

#10. Un feu de circulation est ton ami, mais un embouteillage est ton meilleur ami
© ARP Sélection

Beaucoup d’entreprises de taxis ont pour devise : “Ce qui nous importe, ce n’est pas la vitesse, mais la sécurité du passager“. Cependant, pour gagner de l’argent, beaucoup de chauffeurs de taxi irresponsables interprètent cette règle de la manière suivante : ”Prends le chemin le plus long. Rappelle-toi que les feux de circulation sont tes amis et les embouteillages, tes meilleurs amis". C’est pourquoi il vaut mieux préciser la route au chauffeur avant qu’il ne démarre.

#9. Le chauffeur de taxi ne doit pas commencer une conversation
Selon les règles de bonne conduite, le chauffeur de taxi ne doit pas commencer une conversation avec le passager. Si le client commence à lui parler, il peut alors continuer la conversation. Mais si tu te sens mal à l’aise parce que le chauffeur de taxi te raconte toute sa vie, tu as tout à fait le droit de mettre fin à l’échange.

Cela dit, les gens aiment généralement parler avec les chauffeurs de taxi et aborder des sujets tels que l’économie, les problèmes personnels, entre autre. Fais cependant attention : parler de politique n’est pas une bonne idée, même avec un chauffeur de taxi.
© Columbia Pictures Corporation

Une note de 4,6 sur 5 est presque parfaite. Cependant, sur les applications mobiles, cette note n’est pas bonne. Si un chauffeur de taxi a une note inférieure à 4,7, il est alors supprimé du système. Par conséquent, avant de donner une mauvaise note à ton chauffeur, demande-toi s’il mérite vraiment cela. Et ne sous-estime pas les notes : le travail de quelqu’un en dépend.
Ce sera sûrement une surprise pour beaucoup, mais les passagers sont également soumis à une évaluation (s’il s’agit d’Uber). Tu peux la trouver dans les réglages de l’application ou bien la demander au chauffeur. Si tu as été désagréable et que tu as maintenant des remords, ne t’inquiète pas : cette note ne t’affecte pas. La seule chose qui puisse arriver, c’est que les chauffeurs tatillons (ils n’existent presque pas) ne voudront pas t’offrir le service.
Sur les applications mobiles, le client doit immédiatement écrire sa destination finale. Cependant, le chauffeur ne peut la voir qu’une fois qu’il a récupéré le client. Un jour, aux États-Unis, une personne a commandé un service d’Uber... pour aller dans un autre état ! D’ailleurs, le voyage a duré six heures et a coûté 583 dollars. Donc si ton chauffeur de taxi n’est pas d’accord avec la destination finale, ne sois pas surpris. Afin d’éviter les malentendus, il vaut mieux le prévenir avec anticipation.

#5. Il ne connaît pas ton numéro de téléphone non plus
© depositphotos

Dans certaines entreprises de taxi modernes (type Uber), il existe un prix minimum assuré au chauffeur de taxi. Par exemple, si ton voyage coûte trois euros, le chauffeur de taxi recevra six euros. Cependant, certains chauffeurs de taxi baissent ta note s’ils pensent que le service a été trop court.
#3. Les passagers sont des "paxes"
© Columbia Pictures

Pax (de l’anglais : persons approximately) est le mot qui est utilisé dans l’industrie touristique pour faire référence aux passagers aériens. Mais curieusement, ce mot est aussi utilisé par les chauffeurs de taxi. Par conséquent, si tu entends ce terme, tu peux être sûr qu’ils sont en train de parler d’un client.
© Columbia Pictures Corporation

Les applications mobiles manipulent leurs employés. Par exemple, si un chauffeur de taxi veut fermer l’application, la notification suivante apparaît : "Il te manque juste 15 euros pour atteindre les 300. Tu veux vraiment quitter l’application ?". Ce type de messages exploitent les personnes, en les faisant travailler le plus possible pour atteindre des objectifs inexistants.

#1. Certains chauffeurs de taxi allument le taximètre avant d’avoir récupéré le passager
Certains chauffeurs trompent leurs passagers : ils allument le taximètre au moment où ils arrivent au point de rendez-vous et seulement après, ils appellent le client. Cela veut dire que le client paie pour le temps d’attente — ce qui, en théorie, ne doit pas être compté dans les dix premières minutes.

Par conséquent, il est recommandé de faire attention : si tu as commandé un taxi, tu dois être prêt à sortir dès qu’il arrive. Tu économiseras ainsi ton argent mais aussi taxi Neyron du chauffeur.

Bon voyage !